Il est facile de rentrer dans une boucle de stress emportés par les exigences chaque fois plus rapides de la vie et de nous-mêmes.  Personnellement, quand cela m’arrive, je dis que « je m’accélère ».  Cela veut dire que mon mental et donc mon corps entrent dans un rythme de pression qui me crée un stress qui pourrait vite devenir chronique.  Et pour combler le tout, le mental s’y met à plein tube avec des pensées loin d’être encourageantes comme: « Je dois encore faire… » « je n’y arriverai pas », « c’est pas suffisant », etc. Quand je m’en rends compte je fais STOP et aussi ceci:

Je respire profondément et je rentre à l’intérieur comme l’escargot dans sa coquille.  Je descends dans mon ventre où j’imagine un jardin intérieur sacré… je me laisse sentir et je me laisse me ressourcer dans un premier temps.  Ensuite dans une grande vasque magnifique, je fais venir mon projet… ou cette situation qui me tracasse… je demande simplement que me soit révélée l’essence même de ce projet ou de la situation.  Quel est son but, quelle est la flamme qu’il contient et qui était déjà là quand j’en ai eu l’idée, ou quand j’ai choisi ce travail, ou quand je suis rentrée dans cette relation.  En quoi et pour quelle raison l’ai-je choisi?  Peut-être recevrez-vous un message, une image, un mot, ou une sensation.  Ce n’est pas un grand discours… c’est en général très simple.  Attention simple ne veut pas dire « petit ».  Ne vous effrayez pas avec des mots comme « sauver le monde », contribuer au bien-être des autres, apprendre à aimer, illuminer le chemin de ceux que je croise.  C’est votre grandeur qui parlera.

Et puis, laisser votre projet repartir de la vasque en vous y laissant un cadeau, un symbole  Approchez vous de la vasque pour le découvrir, et prenez le en vous-même.  Chaque fois que vous vous perdrez dans les détails ou dans la matérialité, reconnectez- vous à ce symbole et laissez le vous guider.  Si vous avez des symptômes physiques de stress, amenez ce symbole dans cette partie de votre corps. Et sinon, amenez le dans votre cœur ou votre ventre.  Dans mon cas, c’est un foulard de soie qui me rappelle aussi d’être flexible, douce et fluide avec moi-même comme avec mon projet.  La danse de l’air.  Car quand je stresse, je me convertis souvent en la rigidité et l’exigence dure de la pierre.

J’ai aussi un slogan que j’ai emprunté à notre groupe de travail dans notre projet d’IBF qui est « Avec Grâce et Fluidité ».  S’il vous inspire, utilisez le, ce n’est pas copyright.

Expérimentez et racontez-moi.

Véronique

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies