En ces temps de confinement, face à la mort ou face à la maladie grave, que pouvons nous faire?  Il est dur de s’imaginer que nous nous retrouvons presque comme en temps de guerre.  Ne pas pouvoir rendre visite, ne pas savoir si celui qui part en urgence nous reviendra, ne pas pouvoir offrir un enterrement avec ce dernier hommage que nous aimerions donner à celui qui part. 

Et pourtant nous pouvons faire certaines choses probablement encore plus importantes que tout le reste. 

Que ce soit en soins intensifs, en situation de coma, ou même après le décès, vous avez toujours la possibilité de communiquer avec l’âme de la personne.  Celle-ci n’est pas restreinte en temps et en lieu. 

En pratique, le plus important est de respecter les étapes suivantes :

  • Préparation: d’abord, centrez -vous sur vous-même et sur votre coeur.  Demandez d’abord aux énergies de Vie, d’Amour, aux Vibrations spirituelles de venir à vous et de vous remplir. Une fois que vous sentez paix et amour dans votre coeur, demandez à vous connecter à l’âme de la personne. Si cela vous parle, demandez l’assistance de vos guides de lumière. 
  • Communiquez en télépathie depuis votre cœur ce que vous désirez communiquer.  Vous pouvez aussi juste envoyer des ondes d’amour ou de lumière avec l’intention de réconfort (lumière rose), protection (bleue et violette) ou d’élévation (lumière blanche). 

D’une manière générale, il est toujours important d’expliquer à l’âme de la personne ce qui se passe et pourquoi les choses se passent comme cela.  Exple « je te parle en pensée car nous ne sommes pas autorisés à venir te voir, mais je suis avec toi et tes guides sont là aussi pour t’aider car je leur ai demandé de venir près de toi ».

Si la personne est dans un état critique: Donnez l’autorisation à l’âme de partir si elle le souhaite comme de rester, car tout est possible.  Demander aux guides de la personne d’être présent et de l’assister.  “Que le meilleur soit”.  Le plus dur est pour nous de lâcher prise et de faire confiance.  La prière à distance la plus puissante est l’envoi d’amour et de gratitude pour tout ce que vous avez vécu ensemble.  Si cela vous aide écrivez une lettre de remerciement et de reconnaissance de la personne.  

Si la personne est dans ce passage de la mort, dites-le à son âme.  Cela peut paraître étrange, mais l’âme en quittant le corps se sent toujours la même, bien vivante et cela parfois fait qu’elle ne se rend pas compte que son corps physique lui n’est plus en vie.  Dites lui que la vie ne s’arrête pas, seul le corps physique a arrêté de respirer. L’Archange Azraël ou les anges passeurs d’âmes sont là aussi pour aider à cette étape si importante de notre vie.  Invitez le à suivre la lumière, à suivre ceux qui viennent le chercher.  Il est très rare que la personne parte seule.  Mon expérience est que déjà quelques jours ou heures avant de mourir des êtres de lumière ou des êtres aimés de la personne viennent le chercher.  Cela se traduit par une montée assez importante de vibration autour du malade.  

Il est possible que l’âme du défunt ait envie de vous rendre visite: dites lui, que son âme peut se déplacer comme bon lui semble, seulement par le désir ou le choix.  La limite du déplacement n’existe plus.  Prenez du temps pour être dans le silence et le recueillement.  Faites un autel chez vous avec les objets, photos et tout ce qui vous inspire.  Surtout si vous ne pouvez pas vous rendre au funérarium.  

Funérailles alternatives:  Expliquer d’abord à l’âme de votre être cher que ses funérailles seront peut-être secouées à cause de la situation de confinement.  Et que si seulement 10 personnes peuvent entrer, ce n’est pas parce que personne ne pense à lui.  A la limite faite un hommage via les réseaux sociaux.  Un événement virtuel que vous pouvez faire depuis chez vous où se connecteront ce jour-là les personnes qui le désirent. Soyez créatif.  Chacun peut allumer une bougie… vous pouvez créer un groupe facebook fermé où les personnes peuvent rendre hommage, etc. 

Tout est juste, rien n’est un hasard:  Sachez aussi que si l’âme de la personne a choisi de partir soit via le train de la pandémie, soit simplement durant cette période, c’est aussi en partie son choix et que c’est ce qu’elle a à vivre.  Certains partiront plus vite ou en symbiose avec d’autres, mais ceux qui partent seraient partis de toute façon d’une manière ou d’une autre. 

Prenez soin de vous:  Le plus dur sera sans doute de devoir vivre et traverser cette étape dans les conditions d’isolement physiques actuels. Surtout ne rentrez pas dans les énergies basses de culpabilité, de regrets, de colère, et si vous y entrez, demander l’aide de vos guides pour ne pas y rester et les transmuter.  Rappelez- vous que pour l’âme de la personne qui continue son voyage, vous voir bien et tranquille est le meilleur cadeau que vous pouvez lui faire.  Cherchez du soutien, ou laissez- vous le recevoir. Heureusement que le téléphone et internet est là.  On a la chance pour la plupart de ne pas devoir se sentir seul. Plus que jamais, le monde se réveille à cette nécessité collective d’empathie, d’entraide.  Ce sont les énergies de la nouvelle ère que cette situation a accélérées.  

Prenez soin des amis et des familles: mais d’abord, de vous-même, pour mieux pouvoir aider l’autre.  Faites et refaites la préparation ci-dessus. Demandez aux énergies d’Amour de vous remplir, et laissez faire, abandonnez -vous à l’amour universel qui est éternel, qui n’a aucune limite et qui nous relie tous , quelles que soient les dimensions dans lesquelles nous vivons.  Envoyez de la lumière ou de l’amour à ceux qui en ont besoin. Vous verrez comme votre coeur aussi se remplit car l’amour guérisseur n’a pas de limite.  

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies